Lien d'évitement

Biodiesel : c’est Dallas à Tokyo ?  

Le 17/01/2014
Biodiesel : c’est Dallas à Tokyo ?

Collecter, recycler, transformer : c’est le choix écologique porté depuis 1993 par Yumi Somei, entrepreneur à Tokyo. Son champ d’application ? Métamorphoser l’huile végétale en biodiesel.

Après un tour du monde qui l’éveille à l’écologie, Yumi Somei, une japonaise de 23 ans, décide de donner de la valeur ajoutée aux 400 000 tonnes d’huile végétale utilisées chaque année par les restaurants et les particuliers. Plutôt que de les jeter, la jeune femme entrepreneur filtre l’huile ménagère à laquelle elle ajoute du méthanol.

La recette finale aboutit à la production de biodiesel.

A ce jour, une tonne de ce carburant est produite quotidiennement, issue de la collecte auprès des 6 000 restaurants partenaires et des 200 points de collecte. Vendu à la pompe, le biodiesel est proposé au même prix que le gazoil classique. Un projet de développement est en cours, avec une multiplication des points de vente. Suivie au départ avec étonnement, cette initiative prometteuse rend admiratif l’entourage de Mme Somei : « Yumi a des yeux qui savent lire dans l’avenir ».

Visionner le reportage vidéo sur l’idée de Yumi Somei, pionnière Shamengo.
Visionner le reportage vidéo sur l’idée de Yumi Somei, pionnière Shamengo.


 

 

 

 

 

 

 

 

 


En savoir plus :

Site web Shamengo