Lien d'évitement

Architecture verte : la terre plutôt que le fer ? 

Le 08/11/2013
Architecture verte : la terre plutôt que le fer ?

Dans son périple pour dénicher des initiatives innovantes et responsables, Shamengo nous invite en Colombie. L'architecte Simon Vélez y érige de gigantesques constructions en bambou. Etonnant.

Architecte à Bogota de père en fils, Simi Vélez a recours au bambou pour les édifices qu’il construit. Un choix original motivé notamment par une raison écologique.

Le bambou capture de l’oxygène et émet du dioxyde de carbone contrairement à l’utilisation du ciment qui provoque des rejets de CO2 dans l’atmosphère et consomme de l’oxygène.

De plus, caractérisé par une croissance très massive et adapté à de nombreux climats, le bambou est très présent en Amérique du Sud et en Asie.

Comment se décline l’introduction du végétal dans l’architecture ? Découverte de ce procédé inattendu.


Visionner le reportage vidéo sur l'architecture verte de Simon Vélez

 

 






 

 




 


En savoir plus :
Site web Shamengo

Articles qui pourraient vous intéresser