Lien d'évitement

Don du sang : prêt(e) à partager ? 

Le 03/03/2017
Don du sang : prêt(e) à partager ?

Chacun peut contribuer aux 10 000 dons de sang nécessaires chaque année en France pour faire face aux besoins. Toutefois, certaines interrogations peuvent subsister avant d'être volontaire. Retour d'infos pratiques sur le déroulement du don.

Grâce aux donneurs de sang, un million de malades sont soignés chaque année. Les besoins se répartissent entre les patients transfusés pour soigner un cancer ou une maladie du sang (47%), les transfusions réalisées durant une intervention chirurgicale (35%) et les situations d'urgence (32%). Mais avant cette étape, comment se déroule le don de sang ?

Donner son sang : quel timing ?
Entre l'acte de prélèvement et l'entretien préalable avec le professionnel de santé présent sur place, la séance dure au total quarante-cinq minutes. Si être à jeun est déconseillé pour prévenir tout risque de malaise, les aliments gras et l'alcool sont à éviter avant un don du sang.

Le prélèvement, qui représente moins de 10% du volume total de sang de l'organisme, n'entraîne aucun effet secondaire. Le corps est en effet en capacité de regénérer rapidement la quantité prélevée. Mais pour faciliter la récupération, une collation est toujours offerte. Les donneurs peuvent ensuite vaquer à leurs occupations, tant qu'elles ne demandent pas d'effort physique intense.

Une garantie d'hygiène et de sécurité
En ce qui concerne la sécurité sanitaire, les conditions d'hygiène sont très strictes. L'établissement Français du sang (EFS) garantit l'utilisation d'un matériel stérile et à usage unique, sous la surveillance d'un personnel médical expérimenté. Le don du sang ne présente donc aucun risque de contamination.

Afin d'assurer le suivi des donneurs, l'EFS a mis en place des lignes téléphoniques dédiées destinées à signaler tout signe d'infection (jusqu'à 15 jours après le don), toute information médicale non transmise lors de l'entretien préalable au don ou encore toute gêne ressentie dans les jours suivants le don.

Où donner son sang ?
Composé d'un siège national et de 15 établissements régionaux, l'EFS est présent sur l'ensemble du territoire français avec 132 sites de collecte. A ces antennes fixes, s'ajoutent chaque année 40 000 collectes mobiles. Cette cartographie interactive permet de localiser facilement les points de collecte. Avant de se rendre dans l'un des sites de collecte, il est demandé de répondre à ce test en ligne pour s'assurer de l'éligibilité du don.

 

Quelle est l'utilité des produits sanguins ? Visionner la vidéo dédiée.

 

Aller plus loin

Mieux connaître l'EFS

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser